"C'est arrivé"


 Rencontre ratée 
(0 commentaires)

 Brigitte Bardot 
(0 commentaires)

 Au ciné 
(0 commentaires)

 A l'arrêt de bus 
(0 commentaires)

 A l'hôpital 
(0 commentaires)


Photos


 Majorette
 Sortez couverts
 So sexy
 Avec des pièces
 Chat perché

actu sur tropbontropcon.fr


 Visitez le monde entier en quelques clics grâce à des drones
 Toutes les actus ...

bon plan sur tropbontropcon.com


 


Fonds d'écran sur tropbontropcon.com


Barque sur la Seine
 Tous les fonds d'écrans ...

Sur le forum


  Doodle : Hommage à Abraham Ortelius
  Doodle : 1er mai 2018
  Doodle : Il y a 194 ans naissait Julie Victoire Daubié
  Doodle : Équinoxe de printemps 2018
  Doodle : Fête de la Saint-Patrick 2018

Trop embarrassant

Il y a 239 histoires, Les 10 meilleures notes:

  bizutage suite  [Ecole/College] (2612 points)
  Bizutage histoire vraie  [Ecole/College] (1766 points)
  Humilié devant les filles  [Famille] (1566 points)
  middle school story part 2  [Ecole/College] (1160 points)
  Les punitions dans mon école  [Ecole/College] (1078 points)
  Coincé  [Ecole/College] (956 points)
  La partie de basket  [Ecole/College] (895 points)
  Nue devant la maison  [Divers] (756 points)
  Mise à l'air en forêt  [Ecole/College] (592 points)
  Aventure au foyer des étudiants  [Ecole/College] (563 points)

Contribuez !!!

Liens


 Betisier
 ToutGratuit.fr
 Rencontres gratuites
 Mes albums photo
 Référencement Google
 Dictionnaire en ligne


Document sans titre
Exhibition involontaire
par Yann le, 20/02/2009

A l’époque où j’étais étudiant, j’avais été invité à une soirée qui se déroulait dans une grande maison à la campagne. J'arrive à l’heure convenue et je sonne à la porte. Le copain qui m’avait invité vient m’ouvrir et me dit d’un air entendu : « On a oublié de te prévenir. C’est une soirée déshabillée : il faut être complètement à poil, ça te gêne ? »

Après un moment d’hésitation, je ne veux pas me dégonfler et je lui réponds : « D’accord, mais on fait comment et qu’est-ce qui me prouve que c’est vrai ? »

Il me conduit alors dans une pièce jonchée de vêtements et de sous-vêtements, pour bien me convaincre : « Tu vois, c’est vrai… Déshabille-toi maintenant et quand tu seras prêt, tu n’auras qu’à aller jusqu’à la porte au fond du couloir et frapper trois coups ».

Tandis qu’il sort de la pièce, je me déshabille et je dépose soigneusement mes affaires dans un coin. Puis, n’écoutant que mon courage, je me dirige, nu de la tête aux pieds et légèrement excité malgré tout, vers la porte au fond du couloir. Je frappe trois coups… et la porte s’ouvre sur une pièce entièrement plongée dans le noir. Je dis « Y a quelqu’un ? » et la lumière s’allume : la pièce était occupée par une vingtaine de mecs et de nanas qui étaient évidemment tous habillés, tandis que je me retrouvais tout con devant eux, nu comme un ver…

 

Voter pour cette histoire :

| Contact | © 2004-2006 tropbontropcon - Webmasters Gold77 / aNaKRoN67 - CNIL : 1071593 - 5 visiteurs connectés - Qui est connecté ? | Page générée en 0.15 secondes.